Portail Univers Forum RPG Jeu web Communauté Blog
Habitants actifs : 0
S'inscrire Connexion Modifier la police de caractères
Le forum de jeu de rôle
Retour à l'index du forum
Vous vous trouvez dans la section Fiches d'information et vous lisez :
Nuit d'Orage, né une nuit d'orage
Fiche Libre
rédigée par Nuit d'Orage
le 03-06-18 à 21:49


Points possédés : 0
Période de jeu : Du temps de la création de l'univers
Grps. raciaux concernés : Faune et flore
Races concernées : Esprits élémentaires

Il y a des conditions pour jouer cette fiche : Aimer les orages
Nuit d'Orage est né pendant une très longue nuit.

Ces nuits où les enfants redressent leur couette jusqu'en haut de leur tête pour s'abriter de la lumière qui frappe. Ces nuits où le bruit remonte de sous la terre pour faire trembler la mer.

Une pluie d'orage s'abat comme des coups de couteaux et puis plus jamais on ne revoit ces tranchants singuliers qui disparaissent dans le noir silence.

Il est de ces nuits où certains nuages continuent de pleurer la pluie pour survivre. Ces nuages sans fond, sans toit, sans corps ni regard. Semblables à des abysses flottants, ils voyagent par-delà la voûte et la composent comme une ruche en immuable déplacement.

Il est de ces nuits où des Esprits Célestes refusent de mourir. Nuit d'Orage fait partie de ceux-là. À la fois malicieux, candide et affable, il fait chuter un rideau de pluie partout où il va, soufflant les feux et éliminant la peste. Sa pluie est douce, c'est une fine bruine qui saute de son coton de nuage pour se déposer et polir la terre qu'elle nourrit. Sa tristesse est purificatrice, pourtant pas une larme ne semble pouvoir quitter ses orbites.

Sous sa forme matérielle, Nuit d'Orage se présente comme un petit être pas plus haut que le genou d'un homme, sans bouche ni cheveux. Sa gestuelle est vive et enfantine, quoiqu'un peu erratique. Son attitude hyperactive et incontrôlée porte à croire que sa pensée est constamment irriguée par de électricité, source la plus primaire de son existence. Nuit d'Orage n'a pas de sexe, il ne se reproduit pas.

Sa peau est rousse, au toucher on la croirait faite de plastique. Il est si léger ! On pourrait le porter dans une seule main. Son enveloppe est pourtant pleine, si bien qu'il est possible pour l'oreille la plus attentive de déceler le timide battement d'un cœur sous toute la chair.
Si Nuit d'Orage devait se retrouver blessé, l'on pourrait constater avec surprise que son sang n'est rien d'autre qu'un peu d'air. Comme un ballon de baudruche dont la surface se doit de ne jamais être percée, Nuit d'Orage survit grâce à toute chose l'entourant, l'air environnant comme l'oxygène émanant de vos murmures.

Parlons de son petit visage ! Au sommet de son chef se trouve plantée la rose qui parait guider ses mouvements. Lorsque celle-ci est fleurie et d'une blancheur immaculée, cela est signe que Nuit d'Orage se porte tout à fait bien. En revanche, voir la végétation mourir et des insectes y glisser serait signe d'une dégénérescence de la créature, sans doute attristée par quelque chose. Nuit d'Orage, comme tout être de la nature, est particulièrement sensible aux émotions. Notez par ailleurs que la fleur située en haut de son crâne peut servir de paratonnerre afin d'appeler ses pairs jusqu'à lui. Mère Nature n'a rien laissé au hasard.

Son nez pointu de plusieurs centimètres lui permet en vérité de s'orienter. Tel un radar qui comprend les gestes et les vibrations des sons, cette protubérance l'aide à diriger son flux électrique en permanence sollicité. Nuit d'Orage est alimenté par toute énergie statique, et lorsqu'il pique son nez dans la terre ou dans la moindre cavité, ces dernières s'en retrouvent nimbées de toute la puissance. Cela peut-être fatal, et pourtant Nuit d'Orage présente souvent le besoin de relâcher l'énergie qu'il emmagasine, au risque de lui-même mourir sous toute la charge.

Ses yeux ne clignent jamais. Pas le moindre coup de vent ne pourrait venir humidifier les orbites scrutateurs que porte Nuit d'Orage. Il est le vent lui-même, la foudre personnifiée sous une apparence naïve et sotte. Aucune brise, aucun zéphyr ni aucun alizé ne pourrait venir perturber cette façon qu'à Nuit d'Orage d'observer la cacophonie significative de l'Univers en perpétuelle croissance.

Il parait humain mais son langage dépourvu de mot fait de lui une créature on ne peut plus amusante à côtoyer. Nuit d'Orage ne réfléchit pas, il ne possède pas de notion de réflexion, de calcul ou de complot. Il n'est qu'amas d'émotions grandiloquentes et versatiles. Son fond n'est pourtant pas mauvais et puisque les codes de la société ne lui sont pas inclus, Nuit d'Orage n'a aucune gêne à se présenter nu.

S'exprimant par des gestes grandioses, des bonds d'un mètre, des foudres claquant près des collines, ainsi que le cliquetis redondant des rouages juste avant d'annoncer l'heure, Nuit d'Orage représente à lui seul un autre monde.

Il est le vent du tonnerre qui n'a jamais disparu.
Connectez-vous pour répondre